La situation sanitaire des dernières années a amené de plus en plus de personnes âgées ou malades à demeurer à la maison pour les liturgies eucharistiques du dimanche ou de la semaine. Des membres de leur entourage, en nombre croissant également, leur apportent la communion à domicile.

Ce geste est éminemment important, car il permet à ceux et celles qui sont retenus à la maison de recevoir le Corps du Christ et de goûter à la fraternité chrétienne dans un moment difficile de leur vie.

« Je suis avec toi tous les jours », nous dit Jésus. Par ces envoyés qui apportent la communion, le Christ rejoint ainsi ceux et celles dont il veut toujours se faire proche.

L’équipe pastorale a cru bon de permettre à ces envoyés, ces « anges », de réfléchir sur le sens profond de leur geste à l’occasion d’une formation animée par l’abbé Onil Godbout, membre de l’équipe pastorale de l’Unité missionnaire Louis-Hébert et spécialiste de la liturgie.

Au fil des dimanches, le rituel peut se répéter, mais l’arrêt proposé cet automne permettra à chaque ministre de la communion à domicile de devenir davantage conscient qu’il communique avec respect et dignité un trésor à la personne qui communie et que cette réalité est toujours nouvelle.

Voilà donc un rendez-vous enrichissant à prévoir le mardi 8 novembre, de 14 h à 15 h 30, à l’église St-Mathieu ou le mercredi 9 novembre, de 13 h 30 à 15 h, à l’église St-Augustin. Sont les bienvenues toutes les personnes qui assument déjà le ministère de la communion à domicile, celles qui désirent le faire cette année et les membres de l’Équipe de soutien spirituel aux aînés et aux malades (ÉSSAM).