Message du nouveau curé

Prononcé le 16 septembre 2018

Chers frères et sœurs,

C’est avec espérance et aussi un peu de craintes que j’accepte cette charge pastorale qui semble, à première vue, bien au-delà de mes capacités et compétences. Depuis la nouvelle médiatisée du 8 décembre 2017 qui a été une véritable bombe pour la Communauté des Servites de Marie (représentée aujourd’hui par le Fr Luc Marsolet), et qui nous a privés soudainement du Fr Yvon Challifoux et du Fr Claude Préfontaine, j’ai été approché pour assurer une présence pastorale à titre d’Administrateur paroissial. Je croyais comme plusieurs que cela durerait quelques mois seulement. Cependant, les procédures judiciaires ne sont pas aussi rapides que nous espérions. Comme conséquences, les chantiers de regroupement des trois anciennes paroisses déjà regroupées au-paravant (de 8 à 3) ainsi que le projet directeur immobilier (PDI) entrepris 2 ans plus tôt , se sont retrouvés ralentis par le fait même.

Voyant que les délais s’allongeaient, notre Archevêque a décidé de me nommer curé afin de donner à la paroisse toute la liberté pour poursuivre ses activités pastorales avec le mandat de poursuivre le PDI déjà approuvé par les autorités diocésaines. Ce 2e point m’a fait hésiter car comme plusieurs de mes confrères, tout en reconnaissant le besoin difficile et douloureux de fermer des lieux de cultes, je préférerais qu’un autre le fasse !

J’en appelle donc à votre sagesse et à votre soutien. Fermer des lieux de cultes ne signifie pas la fin de l’Eglise ni la mort lente de la paroisse mais pourrait bien signifier de nouvelles opportunités pour developper de nouveau lieux de mission pour l’évangélisation de ceux et celles qui se sont éloignés. M. le Cardinal Lacroix aime répondre vigoureusement à la question « quelle heure est-il ? » en disant « c’est l’heure d’évangéliser » !

Évangéliser par une pastorale de la miséricorde aux pauvres présents près de nous et aussi pour ailleurs dans le monde. Évangéliser par une pastorale axée sur le soin la création, notre maison commune comme l’appelle justement le Pape François.

Évangéliser par une attention particulière aux familles et aux enfants. Évangéliser par une pastorale catéchétique qui permet aux jeunes et adultes une réelle rencontre de Jésus à travers une communauté de baptisés marquée par la joie de l’Evangile. Nous savons que nous évangélisons d’abord par ce que nous sommes que par ce que nous faisons.

Évangéliser par une véritable pastorale interculturelle et notre soucis d’ouverture aux personnes qui viennent d’autres pays ou univers culturels et religieux différents.

Nous voulons que notre vision paroissiale qui est « Ensemble en Jésus-christ, bâtir une communion de communautés vivantes, accueillantes, fraternelles et missionnaires » devienne réalité et chacun-e d’entre a une responsabilité pour que cela se fasse.

Un grand merci à Mgr Louis Corriveau qui, par belle voix, sa gentillesse et sa proximité, nous démontre que l’on peut évangéliser même au Centre Vidéotron…

Merci à Martin Laliberté pmé, sup. gen. de la Société des Missions-Étrangères et à mes confrères missionnaires pour m’accompagner aujourd’hui.

Grand merci à l’Équipe pastorale, au personnel de la paroisse pour l’organisation de cette célébratio, aux musiciens et aux choristes de toutes les communautés locales, et aux groupes hispanophones et africains, et toutes les personnes bénévoles pour leur collaboration (sacristains, servants, lecteurs…).

Enfin merci à l’Assemblée de Fabrique présidée par M. Gaston Hardy pour votre dévouement et votre amour de l’Église ; merci de veiller à bien gérer les biens de la paroisse en prenant parfois des décisions difficiles pour assurer l’avenir.

Soyons ensemble des disciples-missionnaires !

Bernard Duquette pmé, curé

Qui est Bernard Duquette

PAROISSE NOTRE-DAME-DE-FOY

3155, chemin des Quatre-Bourgeois

Québec (Québec)  G1W 4X7 — 418 653-9575

165417-1BEDD91386222974 copie.png